Slider
bettina_rheims_Monica_Bellucci_Cartier_2001.jpg
Bellucci_03.jpg
People-Bond-Girls-Spectre-2015_Page_2.jpg
Femina_France_Monica_Bellucci_2017.jpg
Playboy_Monica_Bellucci.jpg
September_.jpg
China-2004-Chinese-Movie-Magazine-with.jpg
China-2004-Chinese-Movie-Magazine-with-cover.jpg
Monica_Bellucci_-_2017_-_Telegraph_002.jpg
Monica_Bellucci_-_2017_-_Telegraph_001.jpg
Monica_Bellucci_Spain_2015.jpg
Vanity_Fair_Monica_Bellucci_2017_01_28829.jpg
Vanity_Fair_Monica_Bellucci_2017_01_28629.jpg
Vanity_Fair_Monica_Bellucci_2017_01_28529.jpg
Vanity_Fair_Monica_Bellucci_2017_01_28429.jpg
Vanity_Fair_Monica_Bellucci_2017_01_28329.jpg
Vanity_Fair_Monica_Bellucci_2017_01_28229.jpg
Vanity_Fair_Monica_Bellucci_2017_01_28129.jpg
Latest Photos
2011, may — Express Styles (France) — Monica Bellucci : »Il vaut mieux ne pas réveiller la bête qui est en moi !»

Monica Bellucci : »Il vaut mieux ne pas réveiller la bête qui est en moi !»

«A la fois sophistiquée et populaire«, c’est par ces mots que L’Express Stylesdécrit l’actrice italienne Monica Bellucci. Une description que l’on ne peut qu’approuver, tant elle dégage une beauté à la fois terriblement sensuelle et pourtant accessible. A l’occasion de la sortie de L’amour a ses raisons, la star se confie à L’Express Styles et revient notamment sur sa collaboration avecRobert de Niro. Extraits.

L’amour a ses raisons de Giovanni Veronesi raconte trois histoires d’amour à différents âges. Dans l’âge de raison, Adrian (De Niro) est un professeur américain d’histoire de l’art. Depuis son divorce, il a décidé de vivre à Rome. Il est ami avec Augusto, le concierge de l’immeuble. Sa fille, la fulminante Viola (Monica Bellucci), vient bouleverser la tranquille existence d’Adrian, qui va ressentir des émotions jusque-là éteintes…

Quelles sont les impressions post-tournage de Monica face au monstre sacré du cinéma américain et dernier président du jury du festival de Cannes ? «On découvre un De Niro inédit : solaire, doux, romantique, sensuel…» Elle réussit même à lui faire faire, pour les besoins du tournage, un strip-tease : «Cette scène est un clin d’oeil à Hier, aujourd’hui et demain, une comédie culte des années 1960 dans laquelle Sophia Loren fait un strip-tease inoubliable devantMarcello Mastroianni.» Pour L’amour a ses raisons, les rôles sont inversés pour un hommage détonnant et pour cause, Monica précise : «Je n’aurais jamais imaginé me retrouver devant DeNiro en caleçon, ondoyant sur la musique de Marvin Gaye.» Et nous non plus !

Mère de deux filles, Deva, 6 ans et demi, et Leonie, tout juste 1 an, qu’elle a eues avec son époux Vincent Cassel, Monica Bellucci forme avec l’acteur français un couple diablement glamour, qui a joué à plusieurs reprises ensemble (L’Appartement, Dobermann, Le Pacte des Loups, Irréversible, Agents secrets) et se retrouvera pour la comédie de Kim Chapiron (Dog Pound) : «L’histoire d’un couple qui se déchire en plein carnaval de Rio

Glamour, Monica et Vincent sont deux passionnés et ce dernier n’avait pas mâché ses mots, déclarant alors : «Si quelqu’un rôde autour de ma femme, je deviens dangereux.» Robert de Niro avait-il du souci à se faire ? «Nous connaissons les règles du jeu : s’il fallait bannir l’alchimie qui se crée entre deux comédiens sur un plateau de tournage, autant dire qu’il vaudrait mieux abandonner ce métier. […] La seule jalousie qu’aurait pu éprouver Vincent, c’est de ne pas avoir joué lui-même avec De Niro.» Il ne lui a pas donné la réplique, mais il a clamé sa réplique culte de Taxi Driver, dans La Haine : «You talkin’ to me

Entre Vincent Cassel et Monica Bellucci, la «magie est intacte» depuis douze ans de toutes façons, mais elle ajoute : «Je me demande tous les jours : Pour combien de temps encore ? Je ne crois pas que l’on puisse établir des règles qui font qu’une relation dure. […] C‘est une sorte d’accident, une conjonction de plusieurs causalités qui se rencontrent et se répètent. Ou pas.»

Monica Bellucci parle avec la même sincérité sereine de sa vie d’actrice qui dévoile son corps, mêlée à son rôle de mère. Le temps qui passe et les deux naissances ont transformé son corps, mais elle refuse de suivre un régime : «Je n’ai pas un corps de mannequin, je ne suis pas filiforme. J’ai tourné L’Amour a ses raisons deux mois après la naissance de Léonie ! J’arrêtais de tourner toutes les trois heures pour allaiter. […] Je ne fais partie des femmes qui retrouvent leur ligne un mois après avoir accouché. Moi, je prends tout mon temps, je vis ma maternité pleinement. […] Quant à la nudité, je vois le corps comme un costume de scène : on peut l’enlever sans problème. La pudeur, je la garde pour ma vie privée.»

Après L’amour a ses raisons, on retrouvera Monica Bellucci dans le drame The Whistleblower, dans Un été brûlant de Philippe Garrel avec son fils Louis, et dans Rhinos Season de Bahman Ghobadi, qui se déroule de la révolution iranienne à nos jours. Des oeuvres aux univers divers mais avec des personnages toujours fascinants : «Le cinéma permet d’exprimer une schizophrénie, tout en la tenant sous contrôle. […] J’ai eu la possibilité de vivre, virtuellement, des destins extrêmes, qui me font peur autant qu’ils m’attirent. […] J’ai un côté noir, à vif, mais je n’en veux pas dans la vraie vie. Il vaut mieux ne pas réveiller la bête qui est en moi.» C’est bon à savoir !

Retrouvez l’intégralité de cet entretien dans le supplément Styles de L’Express du 1er juin 2011.


Published by: admin

Добавить комментарий